Jean-François MAILLET

écrivain

Professeur des écoles à Esternay, demeurant aux Essarts-lès-Sézanne, Jean-François Maillet, auteur du roman policier « Maxi-Frissons au Maxishop » sorti l'an dernier, n'en finit pas de dédicacer son polar dans divers endroits.
« Ça marche bien, avoue Jean-François, mon livre a du succès. Mais ce qui est intéressant c'est d'aller à la rencontre des lecteurs. Je peux être en contact direct avec eux, ils posent des questions, on discute. »
Lui-même dévoreur de polars, Jean-François ne cache pas qu'il trouve un autre avantage à tous ces salons, festivals ou fêtes du livre.
« J'ai la formidable occasion de voir d'autres écrivains, c'est passionnant de pouvoir échanger avec eux. »
Quant à son deuxième roman, il est en route. « Il me reste à peaufiner le style, après avoir bien travaillé le plan et la première mouture. Il a pour titre provisoire «Exécutions sommaires». Je reprends les mêmes détectives que dans le premier bouquin, Denis et Etienne, avec une histoire qui fera référence à un fait divers qui s'est déroulé pendant la première guerre mondiale dans les environs de Sézanne... » Jean-François se rendra les samedi 7 et dimanche 8 novembre à la fête du livre de Saint-Parres-aux-Tertres (Aube), et les samedi 28 et dimanche 29 novembre au premier festival du polar de La Bresse dans les Vosges, où seront présents 35 auteurs de polars.

Journal L'Union novembre 2009