Jean-François MAILLET

écrivain

union010710

Baïonnette au crayon, Jean-François Maillet est reparti sur les chemins de la littérature avec son nouveau roman, intitulé Champagne rouge garance, un polar rural sur fond de première guerre mondiale.
Après Maxi-Frissons au Maxishop, l'auteur d'Essarts-lès-Sézanne, instituteur de profession, reprend les mêmes personnages de son premier ouvrage pour les lancer dans de nouvelles aventures. Il s'agit d'une histoire de fusillés pour l'exemple, qui a ses ramifications dans le monde actuel, avec des assassinats de notables à la baïonnette dans la région de Sézanne. Y aurait-il un lien entre ces événements ?
L'origine de Champagne rouge garance vient de son intérêt pour l'histoire, et notamment pour la guerre de 1914-1918. Il a d'ailleurs écrit quelques articles sur la bataille de la Marne, dans le secteur d'Esternay, pour une revue locale. De par ses lectures, il est tombé sur cet épisode tragique de fusillés pour l'exemple qui a concerné sept soldats du 327e RI. Le déclic s'est produit et après un an et demi de travail, et moult recherches. Son roman est terminé et édité par une maison de Chaumont.
Une séance de dédicace est organisée le samedi 3 juillet, de 10 à 12 heures et de 15 à 18 heures à la librairie de Vertus.

Publié dans le journal L'UNION le jeudi 01 juillet 2010