Jean-François MAILLET

écrivain

course dragon pays briard

Jean-François Maillet est bien connu des Starnaciens et au-delà, pour son implication dans la vie culturelle de la commune. Initiateur d’un atelier d’écriture tous les lundis de 18h à 19h30 à la Gare d’Esternay, il est aussi le fondateur du Salon du Livre et collabore depuis sa création à la revue annuelle “Du Pays sézannais”.

Heroic Fantasy

Son septième roman vient donc d’être publié aux éditions du Bout de la Rue. La particularité de ce roman est qu’il a été écrit avec son fils Edw in. Ce dernier avoue une passion pour la lecture, notamment toute la série des Harry Potter, la trilogie Hunger Games et Divergente de l’auteure américaine Véronica Roth. Depuis deux ans, père et fils travaillaient sur ce projet. Si Edw in en a conçu la trame, c’est le père qui a mis en mots ce roman que l’on peut qualifier d’Heroic Fantasy. Il avoue que « C’est le livre qui m’a pris le plus de temps et qui m’a causé le plus de soucis, surtout avec l’éditrice. J’ai dû retravailler le caractère des personnages au profit de l’action qui reste malgré tout le moteur de ce roman ». L’histoire se déroule dans un royaume imaginaire, à Valtras. Depuis longtemps, ce royaume n’a plus de dragon pour le protéger. Or, la loi de l’Usance qui régit ce royaume précise que la charge de dragonnier incombe au deuxième fils du roi. Dès qu’il aura atteint l’âge de 16 ans, il devra partir en quête d’un dragon. Seulement, ce sont des jumeaux, Dalthan et Halquin. Si Dalthan a l’esprit guerrier et se montre arrogant, sonfrère lui, préfère la compagnie des livres. Ils ne s’apprécient guère, se côtoient peu, mais devront au péril de leur vie faire bloc devant les dangers qui les menacent. Gobelins, sorciers, magie et sortilèges se mettent en travers de leur périple les menant vers la montagne des dragons.

Suivi d’un second volet

Mais une autre menace pèse en Valtraisia. Scur, le roi sanguinaire d’Ombriscurie, ne rêve que de s’emparer de Valtras. Tandis que les jumeaux traversent des contrées inhospitalières semées d’embûches, les comploteurs s’agitent dans l’ombre pour faire tomber Maltus, le roi de Valtras. Ce premier tome se lit d’une traite, et sera suivi prochainement d’un second volet intitulé « La guerre des dragons ». L’illustration de couverture particulièrement réussie est due à Mariève Daumal, graphiste renommée à qui l’on doit entre autres l’ensemble des couvertures de la collection Détectivarium.